Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

Le développement durable, qu'est ce que c'est?

Le développement durable, qu'est ce que c'est?

La question peut paraître inutile à l'heure où ce terme est employé tant par les hommes politiques que par les citoyens, mais elle est pourtant plus que pertinente. En effet, pour une majeure partie de la population mondiale, ce terme semble assez loin des réalités du quotidien et apparaît plus comme une réalité dédiée aux élites.

Un concept d'abord politique

L'un des facteurs qui expliquent le décalage entre les populations et le développement durable est certainement son origine. Car il ne faut pas oublier que le développement durable est d'abord un terme politique, issu du rapport Bruntland de 1982, avant d'être une véritable préoccupation citoyenne. Certainement parce qu'alors, les populations n'avaient pas réellement conscience des changements climatiques présents et futurs et aussi, peut être, parce que la perspective d'un monde différent ne leur effleurait pas vraiment l'esprit.

Petit à petit pourtant, et grâce au travail acharné des ONG et de certains gouvernements, les populations ont commencé à prendre conscience des impacts négatifs de l'homme sur son environnement et des précautions à prendre pour les enrayer. A partir de ce moment là, le concept de développement durable, qui mettait en valeur le développement des générations actuelles sans altérer celui des générations futures, n'était plus seulement qu'un discours politique mais également une action citoyenne. Mais à certaines conditions...

Etre écolo, un luxe?

L'on dit souvent que la répétition est pédagogique et le concept du développement durable en est la preuve. Aujourd'hui, la majorité des passants peuvent vous définir ce qu'est le développement durable. Mais combien le mettent réellement en pratique.

C'est bien toute la question dans une société où il est d'usage de penser que l'écolo est celui qui achète des produits dits "verts", qui conduit une voiture électrique, qui défend tous les animaux et les plantes ou encore qui choisit d'abandonner totalement le confort moderne pour vivre dans des conditions rudimentaires. Car dans la pratique, ils sont peu nombreux ceux qui ont les moyens de consommer "vert" en permanence ou d'acheter et d'entretenir une voiture électrique. Nous sommes également peu nombreux à nous intéresser réellement à la défense des animaux et des plantes et nous sommes encore moins nombreux à souhaiter renoncer à notre petit confort. Cela fait-il de nous des non écologistes? Et s'agit-il là des seules manières de participer au développement durable.

Un modèle à inventer et des perceptions à changer

Pour ma part, il me semble que nous sommes tous à notre façon des écologistes. Et que chacun d'entre nous, en éteignant la lumière lorsqu'il sort d'une pièce, en utilisant l'eau de façon raisonnable, en consommant des produits naturels et locaux, en n'impriment des documents qu'en cas de nécessité ....... participent à son développement personnel et à la protection de la planète et donc au développement durable.

Il est clair qu'il ne peut y avoir un écolo type ou un modèle à appliquer en matière de préservation de l'environnement. Chaque personne, chaque culture a une partition à jouer dans ce domaine. Et les pays en développement en particulier a un grand intérêt à participer au développement durable.

Quel rôle pour les pays en développement dans le développement durable?

Les pays en développement semblent assez loin des préoccupations de développement durable parce qu'ils n'en ont pas les moyens. Comment en effet demander à une personne qui gagne moins d'un dollars par jour de s'acheter une voiture électrique? La question en elle même semble imposable et cela a laissé croire à de nombreuses personnes, issues des pays développés et même en développement, que les pays en développement n'avaient pas leur mot à dire dans les questions de développement durable.

Ils sont pourtant les premiers concernés puisque le développement durable améliore le bien être des population tout en protégeant les ressources environnementales. L'utilisation de l'énergie solaire pour la cuisson par exemple, permet aux femmes de disposer d'une énergie gratuite et disponible à volonté, celle du soleil. Elles n'ont donc plus à passer leur temps à chercher du bois et à se ruiner la santé en s'exposant au charbon de bois. De même, le ramassage et la collecte des déchets protège des maladies et offre des ressources financières grâce aux actions de recyclage. Ces exemples et beaucoup d'autres montrent que la question du développement durable est l'affaire de chacun.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article