Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

Développement durable: les ressources naturelles au service du développement de l'Afrique

Mr Bakayoko Mohamed Lamine en compagnie des autres lauréats du concours du CGECI
Mr Bakayoko Mohamed Lamine en compagnie des autres lauréats du concours du CGECI

Comme chaque semaine, nous partons à la rencontre des hommes et des femmes qui souhaitent développer l'Afrique de façon durable et aujourd'hui, nous posons nos valises chez Bakayoko Mohamed Lamine. Le jeune homme s'est engagé depuis 5 ans dans la torrefaction, la production et la commercialisation du café à travers l'entreprise AVVA Café. Et les efforts forunis ont payé puisque Mr Bakayoko a remporté, il y a environ un mois, le grand prix de la confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI) doté d'une enveloppe de 10 millions de fcfa.

Il faut dire que l'initiative d'Avva Café est plus qu'ambitieuse et surtout très prometteuse. La Côte d'Ivoire est en effet le 4ème producteur mondial de café robusta et n'en transforme que 25% localement. Le potentiel énorme de la transformation locale de café est plus que visible puisqu'il est à la fois social (l'activité peut générer des emplois) et économique (la population peut espérer accéder à un café produit localement à des coûts abordables). C'est donc l'aventure dans laquelle s'est lancée AVVA Café en y ajoutant sa petite touche personnelle: des épices locales et de la torréfaction traditionnelle.

Ecologique et Economique: Bonjour Monsieur Bakayoko, pouvez vous nous présenter votre projet svp?

Bakayoko Mohamed Lamine: AVVA Café est une unité de torréfaction, Production et vente de café moulu qui après avoir réussi à s'imposer dans le informal market avec des transporteurs, des commerçants, des artisans avec son café corsé communément appelé le "serré"; ambitionne de lancer son vaste projet visant à démocratiser le café. Nous souhaitons en effet offrir du café à tout le monde pour tous les goûts et toutes les tendances en résolvant le sacrosaint problème de l'amertume et de la teneur en caféine. Et pour y arriver, nous proposons en plus de notre café corsé, qui marche très bien sur le marché traditionnel, une gamme de cafés aromatisés avec des fruits locaux (mangue, ananas, orange) ou des épices locales (quinqueliba, kanifi...).

Ecologique et Economique: Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à commencer ce projet?

Bakayoko Mohamed Lamine: L'avanture AVVA Café est d'abord le résultat de mon vécu. En effet, j'ai toujours assisté ma mère lors de la torrefaction de l'arachide et pendant la saion du café, elle préparait elle même nos réserves annuelles. Plus tard, à l'école, j'ai assisté à un cours suivi d'une projection vidéo de lemission "c'est pas sorcier" de france 3 sur la torrefaction. Et c'est là qu'avec l'aide d'un professeur, j'ai mis en place mon projet.

Ecologique et Economique:quels sont les obstacles que vous avez rencontrés?

Bakayoko Mohamed Lamine: Les obstacles de départ ont été essentiellement financiers. Nous avons eu beaucoup de mal à effectuer la levée de fonds avec notre projet de départ. Nous avons donc dû revoir nos ambionts à la baisse pour pouvoir démarrer. Notre premier marché a été la commune d'Adjamé, qui est aussi le lieu de notre siège, où nous avons commencé à populariser le café serré auprès des transporteurs (chauffeurs, apprentis chauffeurs...). Et après le succès de nos cinq premières années sur le marché, nous souhaitons voir plus grand et nous attaquer à tout le pays.

Ecologique et Economique: Quels sont les soutiens dont vous avez bénéficié?

Bakayoko Mohamed Lamine: Je sois dire que j'ai bénéficié et que je bénéficie encore de nombreux soutiens dans mon aventure. D'abord au niveau familial, avec les soutiens inconditionnels de ma mère et de mon frère aîné. Ensuite, celui de mon équipe (ndlr: environ une dizaine de personnes) qui se bat avec moi au quotidien pour réaliser notre ambition. Et enfin, des soutiens extérieurs avec notamment des scéances de coaching telles que seed stanford (ndlr: dispensé par mr Kweku en 2013) ou encore technoserve.

Ecologique et Economique: Quelle est la situation actuelle et quelles sont vos ambitions?

Bakayoko Mohamed Lamine: Actuellement, le groupe AVVA Café couvre déjà Abidjan et cinq autres grandes villes de la Côte d'Ivoire. Nous couvrons également une partie du Mali et du Burkina Faso. Notre objectif désormais est de couvrir l'ensemble de la Côte d'Ivoire ainsi que quelques pays de la CEDEAO.

Ecologique et Economique: Quel conseil pouvez vous donner aux jeunes qui souhaitent se lancer?

Bakayoko Mohamed Lamine: Oser, c'est forcement le premier pas, toujours chercher à mieux se structurer et rester concentré. Il n ya pas de lignée d'arrivee, il faut toujours travailler dur et et meme très dur. En occident, de jeunes entrepreneurs osent et réussissent, alors pourquoi pas nous? Travaillons sérieusement et les résultats viendront.

Ecologique et Economique: Nous vous remercions pour cette interview

Bakayoko Mohamed Lamine: C'est moi qui vous remercie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article