Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

Développement durable: Le Cap vert éclairera l'île de Sao Nicolau grâce à 80 panneaux photovoltaïques

Développement durable: Le Cap vert éclairera l'île de Sao Nicolau grâce à 80 panneaux photovoltaïques

Pour pallier au problème d'électricité de sa célèbre île touristique de Sao Nicolau, le Cap vert a opté pour les énergies renouvelables. Et dès ce mois, l'île sera éclairée 24h sur 24 grâce à 80 panneaux photovoltaïques.Le choix des panneaux photovoltaïques pour alimenter cette île n'est pas une grande surprise étant donné que le Cap vert s'est engagé depuis quelques années dans une politique de production d'énergie entièrement basée sur les énergies renouvelables.

Pour ce petit pays isolé-il est situé à près de 600km des côtes sénégalaises- et pauvre en ressources, le choix des énergies renouvelables semblait évident. En effet, avec les énergies fossiles, les capverdiens paient 35 centimes d'euros le kwh d'électricité ( soient environ 250 fcfa) alors que le salaire moyen n'est que de 100 euros (soit environ 65 000 fcfa). Cette situation est la source de nombreux branchements illégaux et de nombreux délestages. Et c'est pourquoi l'utilisation du soleil qui brille plus de 300 jours par an et du vent qui souffle en permanence semblait être le choix le plus pertinent pour produire de l'énergie. Les autorités ont donc mis en place la ferme de Praia en 2010, pour une production de 4.5 Mégawatts d'électricité,et l'entreprise Cabeolica pour un potentiel de 25 Mégawatts.

Les premiers résultats les ont conforté dans leur choix puisque le pays produit 25% de son électricité grâce aux énergies renouvelables et atteint un taux d'électrification de 90% et une réduction considérable des coupures d'électricité. Des résultats plus qu'impressionnants qui ont fait du Cap vert une référence dans la sous-région. Ainsi, il accueille depuis 2010 le siège de l'ECREEE, l'institution africaine pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique et depuis avril 2015, le centre pour les énergies renouvelables et la maintenance industrielle (Cermi) y a également élu domicile.

Bien entendu, tout n'est pas encore parfait puisque les taxes sur les produits destinés aux énergies renouvelables restent encore élevées et que le marché de l'emploi n'a pas encore décollé.Toutefois, les mentalités des populations sur les énergies renouvelables ont sensiblement progressé: les centres de recharge des petits appareils électroniques grâce aux énergies renouvelables sont désormais très nombreux dans les villes et de nombreux projets de production utilisent les énergies renouvelables pour produire leur électricité. Autant d'éléments qui, à terme, réduiront la pression sur la compagnie nationale de production d'électricité et par conséquent les dépenses de l'Etat pour l'approvisionnement en énergies fossiles.

.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article