Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

Energies renouvelables : le Kenya obtient un prêt de 29.65 millions de dollars pour financer des projets de géothermie

Energies renouvelables : le Kenya obtient un prêt de 29.65 millions de dollars pour financer des projets de géothermie

Le Kenya vient de recevoir l’approbation du fonds pour les technologies propres, des fonds d’investissement climatique (FIC), pour un prêt concessionnel d’un montant de 29.65 millions de dollars. Ce prêt, qui a été obtenu avec le soutien de la BAD, permettra au Kenya de financer deux projets géothermiques afin d’augmenter sa capacité de production d’électricité.

Concrètement, le fonds des technologies propres aura pour mission de créer un programme de prêts concessionnels visant à garantir la viabilité financière et la bancabilité commerciale des projets en consolidant le financement conventionnel et en levant les obstacles à l’investissement privé. Le programme appuiera jusqu’à deux projets de production d’énergie géothermique structurés sous forme de producteurs indépendants d’électricité et sera mis en œuvre avec le soutien de la BAD.

Il s’agit pour le Kenya, qui est électrifié à seulement 23%, de s’appuyer sur ses vastes ressources géothermiques, via le projet Menengai, pour tripler sa capacité de production électrique : selon les chiffres, la production nationale devrait passer de 2177 Mw à 6766 Mw dont 2000 Mw produits à partir de l’énergie géothermique.

Dans ce cadre, le programme du fonds des technologies propres doit jouer un rôle crucial en :

  • créant un effet de démonstration montrant que la structure est économiquement viable pour les investisseurs privés ;
  • soutenant et créant des références sur un marché naissant ; et
  • réduisant la dépendance du pays vis-à-vis des sources d’énergie hydroélectrique et thermique en contribuant au déploiement de jusqu’à 70 MW d’énergie renouvelable propre, fiable et de charge de base.

Rappelons que ce prêt s’inscrit dans le cadre du programme dédié au secteur privé du fonds des technologies propres. Sa réussite devrait permettre au Kenya d’améliorer son secteur énergétique et donner des raisons à d’autres pays en développement de s’engager dans les énergies renouvelables.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article