Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

COP22 : La feuille de route du Maroc en 3 points

COP22 : La feuille de route du Maroc en 3 points

Le Maroc a choisi la date du jeudi 28 avril pour expliquer clairement son action.

L’on retiendra que le Maroc, qui fait montre d’un engagement environnemental très poussé depuis quelques années, privilégiera l’action à la parole en privilégiant les 3 points suivants :

La mobilisation

-continuer la mobilisation pour inciter le plus grand nombre de parties à ratifier, accepter, approuver, adhérer selon les cas l’accord de la COP21,

-impulser la dynamique nécessaire pour maintenir la mobilisation engagée par la présidence française pour que les pays développés annoncent, à l’occasion de la COP22, une réévaluation à la hausse de leurs ambitions indiquées dans leurs contributions déterminées au niveau national (CDN’s) afin de réduire les écarts des émissions carbone à l’horizon 2020

-consolider la mobilisation des acteurs non-étatiques et des gouvernements dans le cadre du « Programme d’actions Lima-Paris ». Ce programme constitue un moteur essentiel d’action et d’innovation. Il est en outre un levier d’action fondamental pour le pré-2020. La présidence montante marocaine agira dans le sens de le prolonger et de l’institutionnaliser dans le cadre d’un « Agenda Global d’Actions pour le Climat », afin de garantir sa pérennité à travers des annonces d’actions et d’initiatives concrètes.

L’accompagnement

Le Maroc souhaite également adopter les axes prioritaires suivants au titre de l’agenda pré-2020 :

-impulsion d’une dynamique pour accélérer la ratification du protocole de Kyoto

-accompagnement des pays en développement pour la préparation de leurs plans nationaux d’adaptation

-généralisation des systèmes d’alerte

-assistance technique aux pays vulnérables pour la préparation de leurs dossiers de projets afin d’accéder plus facilement au financement

-extension de l’initiative énergie renouvelable pour l’Afrique

-facilitation des transferts de technologie

L’action

Le Maroc espère que pendant la COP22, il sera possible de :

-convenir d’une feuille de route prévisible et concrète en vue de mobiliser les 100 milliards d’ici 2020 et de mobiliser des fonds de financement des projets, en donnant la priorité à l’adaptation et en procédant à une ventilation par pays, par types de projets et par sources de financement.

Il prévoit également de plancher sur des thématiques additionnelles telles que :

-donner un contenu plus étoffé à la définition des outils nécessaires

-clarifier davantage le dispositif institutionnel de l’adaptation sous la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques

-créer un mécanisme de renforcement des capacités sous les auspices de l’ONU

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article