Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

Environnement Maroc: la société civile se mobilise contre l'importation de déchets en provenance d'Italie

Environnement Maroc: la société civile se mobilise contre l'importation de déchets en provenance d'Italie

A quelques mois de l'ouverture de la COP22, qui se déroulera en novembre prochain à Marrakech, la société civile marocaine démontre son attachement à l'environnement. Ils sont en effet des milliers à se mobiliser sur les réseaux sociaux depuis quelques jours pour dénoncer l'importation de déchets en provenance d'Italie dans le royaume.

Tout commence le 30 juin lorsque le site arabophone hespress.com, qui reprend la presse italienne, annonce que 2500t de déchets de type RDF en provenance de Campanie (Naples) seraient en route vers le port de Jorf Lasfar ( situé près d'El Jadida, une ville côtière du Maroc). La nouvelle se propage rapidement parmi les médias et la société civile, ce qui oblige le ministère de l'environnement à faire un communiqué pour rassurer les populations. Le ministère précise notamment que " l'importation est conforme à la loi et se fait en collaboration avec l’Association professionnelle des cimentiers [APC] en vertu d’une convention qui fixe les mesures et conditions d’importation de ce type de déchets et leur utilisation comme combustibles dérivés dans les fours des cimenteries équipées de filtres et d’appareils de mesure des émissions atmosphériques ».Mais le discours ne convainc pas et les citoyens continuent de se mobiliser autour du slogan "Le Maroc n'est pas la poubelle de l'Italie" qui réunit plus de 18000 signatures. Cette situation a obligé la ministre du gouvernement à revoir ses positions et à déclarer que « la décision d’importer ces déchets italiens n’a pas encore été prise. Deux autres analyses capitales devraient être effectuées sur ces 2 500 tonnes de déchets de type RDF ».

Notons que les déchets de type RDF (Refuse Derived Fuel), sont principalement composés de plastiques et de pneumatiques non dangereux et utilisés en tant que combustible de substitution à l’énergie fossile. Ils ont été importés par le Maroc afin d'être incinérés comme cela se fait dans de nombreux pays de l'Union européenne. Pour le moment, l'opération est suspendue jusqu'à ce que la commission d'enquête désignée par le ministère démontre l'innocuité de ces déchets.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article