Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

Le secteur de l'énergie sera le moteur du développement en Afrique dans les 5 ans à venir

Le secteur de l'énergie sera le moteur du développement en Afrique dans les 5 ans à venir

Le cabinet parisien Havas Horizons vient de publier sa deuxième année consécutive son analyse sur le financement de la croissance en Afrique. Baptisée "Financer la croissance en Afrique à l'horizon 2020", ce document retrace une enquête exclusive sur la perception des investisseurs internationaux par rapport à l'économie africaine pour les 5 années à venir. Et par rapport à la première étude, les équilibres se sont fortement modifiés.

Le cabinet a en effet révélé que l'énergie était devenu aux yeux de 38% des investisseurs internationaux le secteur le plus porteur en Afrique pour les 5 années à venir. Et c'est une surprise quand on sait que ce secteur ne se classait qu'en 4ème position l'année dernière derrière les services financiers et les BTP. Mieux encore, l'étude précise que 51% des investisseurs interrogés misent sur l'énergie solaire tandis que 23% préfèrent le gaz et le pétrole et que 16 % investiront dans l'hydraulique. Et dans ce domaine, des pays tels que le Nigéria, la Côte d'Ivoire, le Kenya, le Maroc et l'Afrique du sud sont jugés comme étant les plus attractifs non seulement parce qu'ils bénéficient de bonnes perspectives économiques et d'une croissance démographique intéressante mais également parce que certains d'entre eux, c'est le cas du Maroc et de l'Afrique du sud, ont misé sur les énergies renouvelables.

​L'étude met également en valeur des informations tels que le top 5 des pays africains qui attireront le plus d'investisseurs entre 2016 et 2020 (il s'agit de l'Ethi​opie, du Nigéria, du Maroc, du Ghana et du Sénégal)ou encore les secteurs qui seront porteurs durant la période (il s'agit notamment des services financiers, ​ du transport et de l'agriculture, de l'industrie​, de la santé, des télécom, des BTP ou encore de l'agriculture). Mais l'enseignement principal reste le bon réalisé par le secteur de l'énergie en seulement une année. La preuve, s'il y en avait encore besoin, que e secteur sera le moteur de l'Afrique de demain.

Rappelons que l'étude "Financer la croissance en Afrique à l'horizon 2020" a été réalisée via un questionnaire ( composé de 10 questions) adressé à 55 des plus grandes institutions financières et bancaires exerçant en Afrique. Elle a été réalisée du 14 janvier au 29 février 2016 via la plateforme Surveymonkey. Vous pouvez retrouver les grandes lignes via ce lien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article