Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

Ecologie: quand l'environnement devient une source d'inspiration et un moyen d'expression

Ecologie: quand l'environnement devient une source d'inspiration et un moyen d'expression

Comme chaque semaine, nous allons à la rencontre de ces femmes et de ces hommes qui se battent pour le développement durable de l'Afrique. Et aujourd'hui, nous posons nos valises chez mr Bakary Diaby. Ce jeune homme, de nationalité guinéenne, place l'environnement au centre de sa passion, la peinture. Il réalise en effet des oeuvres à base de papier recyclé et s'inspire le plus souvent de sujets naturels comme les paysages.

Ses peintures, Bakary les partage lors d'expositions collectives, dans des institutions telles que l'institut Maghrib Arabi (Royaume du Maroc), dans des établissements universitaires tels que l'Université Hassan 2 de Casablanca (Royaume du Maroc) et dans des écoles telles que l'école Qods de Bernoussi (Royaume du Maroc) où il forme des enfants à l'art.

Ecologique et Economique: Pouvez vous vous présenter svp?

Bakary Diaby: Je me nomme Bakary Diaby et je suis un peintre écologiste.

Ecologique et Economique: Comment définissez vous votre art?

Bakary Diaby: Je fais de la peinture avec comme objectif le "Zéro Déchet". Mes sujets sont pour la plupart tirés d la nature et quant à mes supports, ils sont réalisés en papier recyclé.

Ecologique et Economique: Comment réalisez vous le papier recyclé et quelles sont les particularités de ce papier par rapport aux supports classiques de peinture?

Bakary Diaby: Pour réaliser du papier recyclé, je rammasse les journaux et autres papiers usagers. Je les passe ensuite au mixer avec un peu d'eau pour obtenir une pâte que je lisse au maximum. Puis je la sèche au soleil.

Avant de commencer à peindre, je passe une première couche de peinture à eau blanche. Je dirais que le papier recyclé s'utilise aussi bien que le papier classique mais que son utilisation est reliée aux aléas climatiques notamment pour le temps de séchage. Pour le reste, il est possible d'utiliser les peintures classiques et le résultat est le même.

Ecologique et Economique: Quelles sont les raisons qui vous ont poussées à vous engager dans la peinture?

Bakary Diaby: A la base, la peinture est une vocation personnelle qui est très vite devenue une passion. C'est le moyen par lequel je m'épanouis et il m'a semblé normal d'utiliser mes oeuvres pour mettre en valeur l'environnement, qui est mon autre passion.

Ecologique et Economique: Quels sont les obstacles que vous avez rencontrés dans votre aventure?

Bakary Diaby: Je dois dire que j'ai rencontré de nombreux obstacles au début avec notamment le désintérêt de ma famille qui refusait de me soutenir financièrement. De plus, j'ai eu des difficultés pour trouver des maîtres pour m'enseigner.

J'ai donc appris seul dans les premières années et j'ai pu compter sur le soutien moral de ma mère qui aimait mon travail. Au fur et à mesure de mes avancées, j'ai rencontré des maîtres qui m'ont permis de m'améliorer et je continue d'apprendre.

Ecologique et Economique: A l'heure actuelle , est ce que vous parvenez à vivre de votre art?

Bakary Diaby: Ma première satisfaction est de ne dépendre de personne. J'ai un public qui aime ce que je fais et qui achète mes oeuvres. Je ne peux pas encore dire que je suis devenu riche mais ce n'est pas l'objectif pour moi. L'objectif est plutôt de diffuser mon message.

Et à l'heure actuelle, je suis fier d'avoir pu le faire auprès d'un public plus ou moins élargi. J'ai en effet été maître d'atelier plusieurs fois et formateur dans plusieurs établissements (Université Hassan II, Institut Maghrib Arabi...) du Royaume du Maroc et je m'applique désormais à former et à initier des enfants sur l'art et sur l'environnement. Dans l'avenir, j'aimerais créer une école d'art dans mon pays et enseigner aux enfants la protection de la terre grâce à l'art

Ecologique et Economique: Avez vous un dernier message à faire passer aux jeunes qui souhaitent s'engager comme vous?

Bakary Diaby: il faut avoir le courage de réaliser ses rêves quelqu'ils soient.

Ecologique et Economique: Merci à vous pour vos réponses

Bakary Diaby: Merci à vous de m'avoir permis de diffuser mon message.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article