Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ecologiqueeteconomique.over-blog.com

ecologiqueeteconomique.over-blog.com

Ce Blog se consacre au développement durable en Afrique. Il diffuse des actualités, des analyses et des interviews pour décrire les réalités du développement durable en Afrique.

Environnement Maroc: La ministre de l'environnement contre attaque dans l'affaire des déchets italiens

Environnement Maroc: La ministre de l'environnement contre attaque dans l'affaire des déchets italiens

L'affaire des déchets italiens continuent de déchaîner les passions au Maroc et malgré tous les communiqués rassurants qui ont été faits par le ministère de l'environnement, la population reste sceptique. C'est donc la ministre en personne qui a décidé de s'expliquer au cours d'une conférence de presse qui s'est tenue ce lundi 11 juillet.
La ministre a notamment rappelé que l'importation des déchets respectent totalement la convention de Bâle autorisant le transfert des déchets banals et interdisant le transfert des déchets dangereux des pays développés vers les pays en développement. Elle a également indiqué que les déchets importés n'étaient pas "des déchets au sens classique du terme mais des RDF (Refuse derived fuel), c'est à dire des combustibles solides de récupération" et qu'ils avaient subi des tests dès leur arrivée au Maroc. Et d'ajouter qu'une nouvelle série de tests est en cours pour rassurer totalement la population. Si ces éléments n'étaient pas vraiment nouveaux, le ministère ayant déjà publié un communiqué dans ce sens le 30 juin, c'est plutôt la décision de la justice de porter plainte contre Mohamed Tarek Sbai, le président de l'association marocaine de défense des deniers publics, qui a surpris tout le monde. La ministre a en effet indiqué que mr Sbai l'avait accusée d'avoir autorisé l'importation des déchets à travers une transaction financière. La ministre va encore plus loin en indiquant qu'elle poursuivra également en justice tous les médias qui ont repris cette information et qu'elle fera part de l'affaire au ministre de la justice et au chef du gouvernement.
Rappelons que l'affaire des déchets importés d'Italie secoue mobilise la société civile marocaine depuis le 30 juin dernier. Les citoyens demandent l'arrêt de l'importation des déchets et même la démission de la ministre de l'environnement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article